Nina Berbérova et la Russie en exil

Mardi 18 décembre, 15h, entrée libre

Nina Berbérova, écrivaine, poétesse, journaliste, muse du célèbre poète russe Vladislav Khodassevitch, elle quitta la Russie en 1922 à l’âge de 21 ans pour vivre longtemps en exil, d’abord en France puis aux États-Unis. Un siècle de vie évoqué dans ses mémoires. La révolution russe de 1917 et son impact sur la vie culturelle du pays…

berberova-nina.jpg

Conférence proposée par Elena Pelmoine, animatrice des associations « France-Russie-CEI Saint-Nazaire » et « L’Ame slave » de Pornichet avec la participation de Jacques Rousselot, fils de la première traductrice des romans de Nina Berbérova en français.

L’oeuvre de fiction de Nina Berberova lui a valu une réputation internationale peu de temps après sa découverte par Actes Sud en 1985 et la publication de L’Accompagnatrice. Nina Berberova a également écrit des ouvrages biographiques dont le plus connu est certainement C’est moi qui souligne, son autobiographie. Ce livre sera présenté lors de la conférence.
Toute son oeuvre a été publiée par Actes Sud.