Éloge d’un chercheur d’or : rencontre avec Yves Gauthier

Vendredi 21 décembre, 15h30, entrée libre

Rencontre avec le traducteur et l’auteur Yves Gauthier

Vadim Toumanov : marin, poète, boxeur, aventurier… ce Jack London soviétique se voit condamné au Goulag après la Seconde Guerre mondiale qu’il a passée au feu dans la marine de guerre du Pacifique. On lui reproche sa passion pour le poète Essenine, jugé séditieux. Ainsi se retrouve-t-il dans les camps de la Kolyma en regard desquels, dira-t-il, « l’enfer de Dante paraît un hôtel cinq étoiles ».311x500_chargement_9782361572259 Le « pôle de la férocité », renchérissait Soljénitsyne. Et pourtant, le récit qu’il en fait irradie une lumière, une force, un amour de la vie et des arts, un humanisme contagieux. Libéré à la mort de Staline, il se fait chercheur d’or, construit des routes, des ponts, organise des coopératives, rêve d’une économie prospère, d’un peuple riche, devient le grand ami de Vladimir Vyssotski. Ce chercheur d’or est une pépite. Il réussit tout, même son mariage… et ce livre de mémoires au titre kiplingien : Tu seras un homme, 2018, éd. Transboréal, présenté par son traducteur, Yves Gauthier.

unnamed-68Yves Gauthier
Né en 1960, Yves Gauthier s’est orienté vers l’étude du russe et a séjourné pendant un quart de siècle en Russie comme « naufragé volontaire ». Traducteur de plusieurs dizaines d’ouvrages du russe, il révèle un penchant marqué pour la littérature de découverte (N. Mikloukho-Maklaï, V. Arséniev…) et pour la Sibérie à travers le Tchouktche Y. Rytkhèou (Unna, L’Étrangère aux yeux bleus, La Bible tchouktche, Le Miroir de l’oubli), les Russes O. Ermakov (Pastorale transsibérienne) et V. Peskov (Ermites dans la taïga, Des nouvelles d’Agafia). Le thème de la nature sauvage culmine dans sa traduction de V. Pajetnov : Avec les ours, 1998, L’ours est mon maître, 2016. Yves Gauthier est aussi l’auteur d’une douzaine d’ouvrages. On y retrouve l’Asie russe avec L’Exploration de la Sibérie (1996, 2014) ou Le Centaure de l’Arctique (2001). Il a signé la biographie Youri Gagarine, ou le rêve russe de l’espace (1998, 2015), le roman Moscou sauvée des eaux (2007), et, en 2015, le livre-portrait Vladimir Vyssotski, un cri dans le ciel russe. A paraître en mars 2017 : son roman Souvenez-vous du Gelé, Un grognard prisonnier des Russes, chez Transboréal, simultanément en russe (Moscou) chez Rudomino.

Plus d’infos sur le site de la maison d’édition Transboréal.

Une autre rencontre avec Yves Gauthier le jeudi 20 décembre à 18h30.