Airs et romances russes

Le samedi 15 décembre, à 18h45, entrée 5 euros

Concert de deux artistes russes avec un programme sur le grand répertoire romantique russe : Rachmaninov, Rimski-Korsakov, Tchaïkovsky…

La rencontre entre la soprano Evguenia Simon et la pianiste Liudmilla Aguicheva, Russes toutes deux, a réveillé en elles le désir latent de s’exprimer à travers la musique de leur pays d’origine. Ce grand pays enraciné sur deux continents a vu éclore des compositeurs particulièrement sensibles au fonds traditionnel populaire, à ses harmonies et à ses tournures, expression de l’âme d’un peuple. Ces airs et romances sont le fruit puissant d’un mélange de ces diverses cultures où se découvrent parfois des harmonies troublantes aux saveurs orientales. Avec la participation de Michel Viaud qui présentera brièvement les oeuvres.

Les deux artistes sont viscéralement attachées à la culture et à la musique de leur pays d’origine. Leur rencontre leur a permis de concrétiser ce nécessaire retour aux sources. Depuis 2016, elles travaillent à un programme sur le grand répertoire romantique russe  qu’elles ont présenté en concert à Rennes au printemps 2018.

46521794_2133433573354877_3689349604156899328_n

IMG_4738 copie

Evguenia Simon
Née au Tadjikistan (URSS), après des études universitaires linguistiques à Nijni Novgorod, Evguenia Simon vient en France en 1999. Elle suit un cursus de chant au conservatoire de Saint-Brieuc auprès de Gaël de Kerret puis de Béatrice Cramoix. A l’issue de cette formation elle présente le D.E.M. de chant avec succès, le jury s’étant prononcé à l’unanimité. Dans le cadre de sa formation, elle incarne le rôle titre de l’oratorio Jephté de Carissimi dans lequel elle est reconnue pour la qualité de sa prestation tant musicale que scénique.

Pendant plusieurs années, elle est la soliste attitrée d’ensembles de musique ancienne tels «Monteverdi» ou «Finto Pazzo» de Saint-Brieuc. Son éclectisme l’amène tout naturellement vers l’opérette où, depuis huit ans, elle tient les premiers rôles au sein de la « Compagnie Lyrique Emeraude » de Pleurtuit. En mai 2017, elle assure la partie soliste dans la « Misa a Buenos-Aires » de Martin Palmeri sous la direction de Carole Di Nocera.

dav

Liudmila Aguicheva

Liudmila Aguicheva, diplômée de l’Académie supérieure de musique Gnessine de Moscou, enseigne le piano pendant vingt cinq ans au conservatoire régional du Kazakhstan. Au sein du même établissement, elle dirige, par la suite, l’école de musique spécialisée pour enfants surdoués.

En France, elle reprend l’enseignement du piano et accompagne «l’Ensemble vocal du Thabor» de Rennes. Parmi ses élèves figurent plusieurs lauréats de concours internationaux (Bruxelles, Brest). Durant toute sa carrière, elle participe à de nombreux concerts tant en soliste qu’en accompagnatrice. Si, en Russie, son activité s’est davantage axée sur l’enseignement, c’est en France que sa réputation de concertiste s’affirme de plus en plus.